Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Michel Françoise (blog à part)

La grande mer

5 Mai 2021 , Rédigé par M.F

C'est comme si ces temps-ci, écrire des textes sans queue ni tête ne m'attirait plus. Comme si ces phrases dépliées ne me plaisaient plus, repliées… au rebut le surplus.

Je griffonne toujours des vers en extase, des chansons que je chante à tue-tête sur ma minuscule guitare, mon orchestre miniature. Déposer la prose, à quoi ça rime ?...

Pourtant, écrire sans chanter m'a toujours enchanté. Des feuillets en chantier sont nés tout entiers de quelques pensées volages, d'inattendus atterrissages. Aussi. J'aime attraper les idées prisonnières des nuages. Une averse, que dis-je, un orage.

Images, métaphores, adjectifs super laxatifs appuie-tête du sujet, compléments d'objets plus ou moins francs du collier, tous tombés du ciel.

Il y a dans la grammaire une grande mer où des flottes entières bourrées d'illusions attendent leurs moussaillons, leurs capitaines. Des corsaires au corps sage. Grattouiller, pianoter, et jeter à l'encre noire des idées chamarrées à faire marrer les marées ou pleurer les rivières. Fières comme un mas de misaine.

Dans l'émail des mots trainent des plaisirs éphémères, des trains de mystères, des rires ferroviaires, des chefs de guerre qui déraillent, laissés sans voie. Erreur d'aiguillage.

Sous les cents ciels pas de fioritures, plus de maquillage. Et je rame sans crier gare vers d'autres horizons.

La grande mer
La grande mer
La grande mer
La grande mer
La grande mer
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article